Le vingt-huit architectes Le vingt-huit architectes
Le vingt-huit architectes Le vingt-huit architectes
Le vingt-huit architectes Le vingt-huit architectes
Le vingt-huit architectes Le vingt-huit architectes
Le vingt-huit architectes Le vingt-huit architectes
Le vingt-huit architectes Le vingt-huit architectes
Le vingt-huit architectes Le vingt-huit architectes
Le vingt-huit architectes Le vingt-huit architectes
Le vingt-huit architectes Le vingt-huit architectes

La façade posée dans les années 90 est aujourd’hui très déperditive. La demande initiale du client était de proposer une façade performante thermiquement et de revoir les distributions du rez-de-chaussée.
Notre souhait, fut de profiter de cette réflexion, pour redéfinir intégralement l’image du projet. l’esthétique du mur rideau, à la mode dans les années 2000 , est aujourd’hui très connotée et peu apprécié par les utilisateurs. Le manque de lisibilité des ces façades monolithiques rend le bâtiment écrasant et peu chaleureux.
Une étude de la structure du bâtiment nous a rapidement permis de révéler une ossature en façade porteuse, remettant en question l’intérêt des murs rideau originellement développés pour valoriser l’architecture de plateaux.
Pour un budget maitrisé une façade pleine nous est apparu comme une évidence, nous permettant de redéfinir l’esthétique du projet.
Pour la circulation du rez-de-chaussée, nous avons profité de la demande afin de créer un nouveau repère visuel, une extension en R+1 largement ouverte sur le jardin réaménagé, permet à l’utilisateur de retrouver une échelle domestique.

Programme :

Réhabilitation de 16 000m² de façade de bureaux | Extension du Rez-de-jardin | aménagements paysagers

Missions :

Concours

Statut :

Projet Lauréat
Année : 2017
Surface : 16 000m² de façade - 2 000m² de jardins
Budget : -

Maîtrise d'ouvrage :

Privé

Équipe :

Architecte - Le28 Architectes
Chef de projet - Clémentine Caron & Malik Darmayan
Bureaux d'étude:
Façade - Bauraum
Perspectives : David Parlange