L’enjeu du projet est d’accompagner la ville dans sa volonté de redynamiser son image, son attrait économique et touristique au travers de la reconversion de la zone d’activité de Montières, en proposant des supports de développement et des outils d’attractivité.
A l’échelle de la ville, l’objectif est de faire de Montières une nouvelle centralité accueillante tout en conservant l’identité industrielle et artisanale de ce quartier historique d’Amiens. Montières possède le potentiel pour initier un dynamisme urbain qui repoussera les limites psychologiques du centre-ville.
Un aménagement paysager des quais permettra de réconcilier ville et nature. Une promenade sur les rives aura pour thématique le patrimoine naturel fluvial. Cette promenade sera ponctuée d’animations naturelles, pédagogiques et touristiques. Ce dispositif paysager sera animé par les Curiosités, événements architecturaux qui viendront affirmer une identité contemporaine des rives de Somme. L’insertion de belvédères permettra une vision du grand paysage faisant dialoguer nature et ville.
A l’échelle du quartier, afin de s’installer dans l’histoire et la géographie du lieu, les éléments qui constituent l’ADN du site tel que les usines Cosserat, les anciens abattoirs, la friche Orion seront identifiés et valorisé permettant de créer de nouvelles centralités. Ces espaces seront réservés au développement ou la reconquête des petites et moyennes entreprises par la mise en place de Tiers-lieux. Ils permettront d’accueillir des projets locaux suivant des circuits courts, ou des activités culturelles, sportives, touristiques participant à l’évolution de l’identité du quartier. Outil de transition urbaine offert aux habitants, il permettra de régénérer les grandes friches afin de les rendre attractives au sein d’une ville en mutation.
Cette toile de fond doit ensuite être habitée avec justesse pour structurer un quartier vivant où l’activité côtoie l’habitat et les équipements autour d’espaces publics partagés. Le projet Rives Eveillées s’attache à maintenir sur place toutes les activités encore en fonctionnement tout en développant des structures capables, accueillant tous les usages de la ville.
A l’échelle de la parcelle, afin de revoir l’usage mono fonctionnel d’un quartier et l’effet pendulaire qui en découle, la diversité de l’offre du logement nous parait essentielle. Trois typologies urbaines sont proposées comme outils de développement. De la maison individuelle au logement évolutif, ces typologies permettront de répondre aux besoins spécifiques des futurs résidents aux différentes périodes de vie. En rupture avec la ségrégation constatée aujourd’hui entre logement et activité, nous avons souhaité offrir une nouvelle typologie de bâtiment mixte et adaptable, capable d’accueillir les divers usages. Cette nouvelle typologie est construite sur une trame polyvalente et une structure évolutive. Le module est un support adaptable au rythme de l’évolution future du quartier, permettant l’évolution des usages au sein d’un même bâtiment.
Le trait d’union entre les différentes fonctions urbaines sera l’espace public. Tiers lieux par excellence, il constituera le cœur d’un système nerveux dans lequel se croise et se rencontrent tous les usages de la ville.

Programme :

La ville productive - Restructuration d’une zone d’activité en friche partielle _ Urbanisme / Bureaux / Logements / Equipements / Tiers lieux

Missions :

-

Statut :

Runner-Up
Année : 2017
Surface : Sites de projet : 25 Ha. et 32 Ha.
Budget : -

Maîtrise d'ouvrage :

Europan 14 - Ville d’Amiens - Amiens Métropole

Équipe :

-